aller directement au contenu

les enfants à l'accueil de loisirs la base de loisirs balade dans la plaine chorale inter-générationnelle la mairie animation lors de la foire au maïs site internet respectant les normes d'accessibilité du w3c

La Terrasse > Il était une fois ...

>> Le lac de La Terrasse

cliquer pour agrandir l'image A la fin des années 1950, une catastrophe bouleverse Fréjus et aura une incidence inattendue sur le village de La Terrasse…Six ans plus tard la région Rhône Alpes prépare avec fébrilité les Jeux Olympiques qui doivent se tenir à Grenoble. Ces deux évènements distants dans le temps et dans l’espace joueront un rôle dans le projet d’un plan d’eau dans notre commune.

Un contexte difficile
Le 2 décembre 1959, des pluies torrentielles s’abattent sur Fréjus. Elles viennent remplir le nouveau barrage de Malpasset. Celui-ci ne résiste pas et cède vers 21h13. L’eau se déverse et ravage campagnes et villages jusqu’à la mer. Cette tragédie va entraîner la faillite de l’entreprise SERBE qui travaillait sur ce chantier et dont la totalité du matériel va partir dans les eaux. Cette société terrassone versait à l’époque une patente (équivalent de la taxe professionnelle d’aujourd’hui) de 130 000 francs/an à la commune et lui assurait la moitié de ses recettes. Le village se retrouve dans une situation délicate.


cliquer pour agrandir l'imageUn projet d’envergure
Les années passent. La région va accueillir dans trois ans les Jeux Olympiques de Grenoble. Il est temps de faire une voie expresse de Grenoble au Touvet. Il faut trouver du gravier. Le directeur de l’entreprise BEC descend de Marseille. Il s’est renseigné et sait qu’il y en a dans la commune de La Terrasse au lieu-dit Les Martelles. Il ’entretient avec le maire de l’époque, Marcel Guichard. Celui-ci saisit l’opportunité et négocie la construction d’un lac que la commune pourra exploiter contre le gravier des martelles. Cela permettra de renflouer les finances de la commune mises à mal depuis la faillite de l’entreprise SERBE. Il soumet cette idée au conseil municipal le 30 décembre 1965.




cliquer pour agrandir l'image

Un pari réussi
La commune cède un temps la gérance à un concessionnaire mais reprend l'exploitation à son compte en 1968. Roger DUBOIS, figure locale bien connue assure l'année suivante la gestion de la plage et de la buvette pendant la saison d'été. Les recettes générées assurent des bénéfices à la commune jusqu'en 1988. La fréquentation du lac est un succès pour tous ceux qui avaient misé sur la construction du plan d'eau. 2500 personnes viennent profiter de la plage clôturée de thuyas dès la première saison. Au début des années 70, les estivants peuvent assister à l'élection de Miss Lac qui aura lieu chaque année le 15 août. Au fil des ans, curieux, campeurs, promeneurs vont s'arrêter pour profiter d'un site désormais incontournable. La gestion de notre plan d'eau a été cédé à la communauté de communes en 2000. Mais L'histoire du lac reste à jamais liée à celle de notre village
... télécharger l'article au format pdf
...retour à la liste des articles "il était une fois"