aller directement au contenu

site internet respectant les normes d'accessibilité du w3c

La Terrasse > Il était une fois ...

>> la Foire au Maïs

Chaque année, le 1er dimanche d’octobre, le centre bourg de La Terrasse est arpenté de long en large par un flot ininterrompu de passants. Chineurs invétérés, curieux ou promeneurs, aucun ne manquerait ce rendez-vous annuel qui marque l’automne à La Terrasse. Mais quelle est l’origine de cette Foire aux Maïs qui remplit le centre village de forains, commerçants ambulants et badauds ?

Rencontre avec Marcel Guichard et Michel Maillefaud respectivement Maire et Adjoint de La Terrasse à l'époque de la première Foire aux Maïs. Amis depuis les bancs de l'école terrassone, ils avaient à peine 30 ans lorsqu'ils se lancent dans l'aventure municipale, souvenirs, souvenirs,.

« La Foire aux Maïs fut créée par le Conseil municipal réuni le 13 juin 1980, dans l'idée de rassembler deux événements qui jalonnaient alors la vie du village : la vogue du 15 août et une foire d'automne dont l'intérêt périclitait. Avec la Foire aux Maïs nous voulions initier un événement phare à La Terrasse, quelque chose qui durerait dans le temps . » . se souviennent Michel Maillefaud et Marcel Guichard, heureux de ce pari gagné !

Instituée en pleine période de rotation des maïs (la place de la cave était alors marquée par la présence d'un silo à grains dans lequel chaque automne un flot quasi continu de tracteurs venait déverser les récoltes alentours). le nom de Foire aux Maïs, proposé par Jean- Claude Guers, membre du Conseil municipal, s'impose comme une évidence. Les élus de l'époque réunissent alors l'ensemble des présidents d'associations afin que chacun prenne en charge une partie de la Foire. Un Comité de Foire (dont le Président fut longtemps André Serre) est mis en place afin d'assurer les préparatifs de chaque édition.

« Forains, vogues, associations,. les stands qui avaient un caractère plus agricole à l'époque s'étendaient alors du pont du ruisseau jusqu'aux quatre Fontaines, attirant tellement de monde qu'il était parfois impossible d'avancer dans l'avenue du Grésivaudan !. il y avait selon les années de la musique, un défilé de majorettes, un concours de pétanque et même la possibilité de faire un tour en hélicoptère ! » racontent ces anciens élus passionnés qui ne tarissent pas d'anecdotes sur les éditions successives. « Commerçants, associations, habitants,. tout le monde jouait le jeu et s'impliquait dans cette belle fête qui était précédée d'un bal le samedi soir à l'époque » complètent-ils.



Michel Maillefaud et Marcel GuichardPeu de temps après (en 1982), Narcisse Hernandez, membre du Conseil municipal de La Terrasse (dont il sera maire quelques années plus tard), propose d'organiser le Cross des Maïs. Pompiers, employés communaux, société de chasse. chacun est de la partie dans la mise en oeuvre de cette 1ère épreuve sportive aujourd'hui inscrite au challenge intercommunal et qui a longtemps marqué la Foire. Ce n'est qu'au début des années 2000 que le cross du Maïs, coordonné depuis 1989 par Philippe Volpi (conseiller municipal à l'époque), sera dissocié de la Foire afin de faciliter l'organisation de ces deux événements ; d'autant que le vide grenier qui a vu le jour quelques années avant sous l'impulsion de Pierre Touzeau, également membre du Conseil municipal, prend de l'ampleur et donne un nouveau souffle à la Foire !

Animations, fanfares, marchés de producteurs et d'artisans avec le Parc de Chartreuse, forum des associations de solidarité internationale du Grésivaudan, exposition en hommage à Henri Fabre, organisée par Roger Dubois, mise en lumière des savoir-faire d'antan avec l'association Georges Antonin (réinvitée cette année). Durant 35 ans de nombreux événements se sont succédés faisant de chaque édition une rencontre spécifique. « La Foire aux Maïs a même eu l'honneur d'accueillir en 1995 le 35ème Comice agricole du Grésivaudan-Belledonne, un temps fort de rencontre et de valorisation de la vie agricole locale » souligne Georges Bescher, également membre du Conseil municipal de l'époque, et interrogé pour cet article sur les temps-forts de la Foire aux Maïs.

Aujourd'hui, si le maïs n'y est plus guère présent (autrement que sous forme d'une délicieuse polenta) la Foire aux Maïs représente près de 200 exposants au vide grenier, plus d'une cinquantaine de commerçants de tous types, des animations et des bénévoles qui, dès l'aube, placent les exposants, gèrent le parking, accueillent les intervenants pour que tout soit prêt avant l'arrivée des milliers de visiteurs venus de toute la vallée ! Espace de rencontre et de lien, c'est un événement phare de La Terrasse aux yeux des communes extérieures. Et si certaines années la foire s'est déroulée sous de belles trombes d'eau,. la plupart des éditions ont connu un soleil radieux que nous souhaitons allègrement pour cette nouvelle édition 2015 !

.... télécharger l'article au format pdf
...retour à la liste des articles "il était une fois"